Je gagne moins qu’un homme, que faire ?

0

La journée de l’égalité salariale, le 7 avril 2014, a encore une fois prouvé que la parité n’est pas encore une réalité. Quels sont les recours si vous découvrez que vous gagnez moins que vos collègues masculins ?

Si la loi précise qu’à poste, compétences et responsabilités égales, hommes et femmes doivent se voir attribuer le même salaire, dans les faits, les inégalités persistent : il faut à une femme, 14 mois pour gagner ce qu’un homme gagne en un an.

Les femmes se heurtent à deux grands obstacles en matière d’égalité salariale : le tabou que représente le sujet rémunération (Voir l’article : Faut-il parler salaires entre collègues ?), puisqu’il leur est difficile de savoir combien gagnent leurs collègues et surtout… l’autocensure ! En effet, les deux tiers n’osent pas demander d’augmentation à leur employeur, pas même au cours d’un entretien annuel, préférant attendre que leurs accomplissements soient reconnus et qu’on leur offre une hausse de salaire.

La première étape, si vous vous jugez victime de discrimination en matière de rémunération, consiste donc à en parler à votre supérieur hiérarchique. La difficulté consiste à arriver avec des arguments solides et à ne pas avoir l’air de vous plaindre. Pas question de vous présenter avec un « Mais X gagne plus que moi ! » sans justification. Vous devez prouver que vous avez les mêmes qualifications, la même expérience, les mêmes responsabilités, et engager un dialogue raisonnable.

La situation se complique si votre employeur n’est pas réceptif. Il ne vous reste plus qu’à saisir le conseil des Prud’hommes. Le problème, c’est que vous devrez alors apporter des preuves, et vous n’avez probablement pas sous la main les bulletins de paie de vos collègues ! Heureusement, le juge peut ordonner à votre employeur de les lui fournir et la procédure pourra alors s’entamer.

Et vous, avez-vous déjà été victime de discrimination au niveau de la rémunération ?

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.