Le langage corporel, de puissants micro-signes

0

Si le langage verbal dépend de notre cortex, la partie la plus « évoluée » de notre cerveau, le langage corporel dépend de notre cerveau limbique, le plus ancien, le plus primitif, celui sur lequel on n’a absolument pas la main.

Par Olga Ciesco

Olga Ciesco

Remettons les choses à leur place

En tant que spécialiste du langage corporel, je l’affirme : avant même d’être une « tête » qui pense et qui parle, on est surtout un corps qui ressent, bouge et s’exprime.

En effet, si nous sommes tous plus ou moins en mesure de choisir nos mots pour dire ce que l’on pense, on est tout autant capable de ne dire que la moitié de ce que l’on pense, l’inverse de ce que l’on pense voire encore de ne rien dire du tout !
En revanche, ne rien faire dire à notre corps, ne lui faire dire que certaines choses ou lui faire dire l’inverse ce qu’il ressent, est beaucoup plus difficile. Imaginez-vous sérieusement, affirmer que tout va bien, dans une situation de panique, sans être trahi par votre corps ?

Des gestes qui en disent long…

Parce qu’il représente un faisceau d’indices permettant de mieux comprendre l’autre, son état d’esprit, sa pensée, ses intentions, vous admettrez alors qu’il doit être considéré au moins autant, sinon plus, que le langage verbal.

Comme nous allons le voir, la compréhension du langage corporel se révèle très utile au quotidien et vous permettra d’éviter bien des malentendus, d’anticiper les crises ou de favoriser de bonnes relations… Néanmoins attention, la vigilance est de mise car ces signes, inconscients chez votre interlocuteur, sont souvent très furtifs.

Quelques indices assez couramment observables :

Votre supérieur hiérarchique, directeur marketing, habituellement assez cassant lorsque vous lui exposez une nouvelle idée, caresse le bout de son nez lorsque vous lui présentez votre plan marketing… ? Soyez serein, ce geste indique qu’il est totalement en phase avec vous, littéralement, « il sent bien » la situation présente.

Vous confiez le dossier d’un nouvel appel d’offres à votre collaborateur Matthieu. Vous lui expliquez comment vous voyez les choses et dans quelle direction vous souhaitez aller. Vous lui demandez si tout est clair pour lui. Matthieu vous répond « oui » sans ciller ? Je vous conseille de reprendre vos explications depuis le début car Matthieu n’a certainement pas compris un traitre mot de ce qu’il a à faire.

Lors d’un entretien de recrutement, le candidat que vous recevez a les mains et doigts croisés lorsque vous lui posez des questions sur un point de son parcours ? Sa posture indique qu’il est dans le contrôle et la concentration, qu’il ne veut pas déraper. Cela traduit un manque de spontanéité et il est probable qu’il ne se livrera pas totalement.

Lors d’un entretien d’évaluation annuel, vous demandez à votre collaboratrice de faire un point sur l’année écoulée. Elle s’exécute tout en mettant une main sur sa gorge ? Alerte : quelque chose « passe mal », elle a des difficultés à exprimer ce qu’elle pense ou ressent. #malaise.

Vous avez toute confiance en votre collaboratrice Sophie. Elle a réussi à bien appréhender votre façon de fonctionner. Vous décidez donc de lui confier le projet de pilotage du nouveau SIRH. Elle vous écoute en exposer les contours, tout en se frôlant l’épaule ? Vous avez peut-être été présomptueux car que ce projet pourrait être un peu trop lourd pour ses épaules.

Je souhaite vous donner un dernier exemple pour vous montrer combien il est important de considérer le contexte dans son ensemble pour ne pas faire de conclusion hâtive voire faussée.

Vous êtes en rendez-vous avec un prospect. Vous lui déroulez votre présentation. Il vous écoute tout en se touchant le menton. Oui, il doute, se pose des questions. Est-ce grave ? Cela dépend. Oui, s’il doute des arguments que vous lui servez mais il est aussi possible qu’il se pose des questions quant à la manière dont il va mettre en œuvre le projet que vous êtes en train de lui vendre.

Vous avez envie de vous montrer plus attentif à ce langage ? C’est parfait. Attention toutefois, si votre intention de départ n’est pas bonne, vous ferez chou blanc.
Je m’explique : vous pouvez vous montrer attentif et fin observateur, si vous êtes incapable de formuler un encouragement ou un remerciement, vous n’arrivez pas à grand chose avec votre collaborateur…

Le pouvoir des gestes

Nous parlions jusqu’ici du langage corporel chez les autres mais ne négligez pas le vôtre. Il a une incidence certaine sur vos performances dans l’entreprise et sur la façon dont vous êtes perçu par les autres.
Comme l’explique très bien Amy Cuddy, « nos corps changent nos esprits et nos esprits peuvent changer notre comportement ». Et c’est tout simplement fabuleux ! Très simplement et en deux minutes, juste avant un rendez-vous, une réunion, vous pouvez, grâce à certaines postures « les power postures », configurer votre cerveau pour faire face à une situation stressante par exemple. Au début, « vous allez endosser un rôle », puis petit à petit, avec le temps, cela s’imposera à vous : vous serez devenu la personne que vous êtes vraiment et que ses émotions empêchaient.

Vous l’avez compris, notre corps, à travers nos gestes, peut se révéler être un redoutable traître comme un véritable allié !

Le coup de cœur d’Olga Ciesco
la conférence tedx d’Amy Cuddy : votre langage corporel forge qui vous êtes

Biographie du blogueur

Olga Ciesco

En 2004, c’est à Lausanne, puis à Paris qu’Olga Ciesco s’est formée au décodage du langage corporel. Après trois ans d’études, elle décroche son diplôme de Synergologue Senior. Elle est intervenue pendant 8 ans comme instructeur auprès du Bureau d’Enquête Incendie du Fort de Domont pour former de futurs enquêteurs aux techniques d’observations du comportement. Elle a également formé une centaine d’enquêteurs de la police judiciaire auprès du CNFPJ (Centre National de la Formation de la Police Judiciaire).

Cette expérience de terrain lui a ouvert les portes des plus grandes entreprises et aujourd’hui, Olga comptabilise plusieurs centaines de journées de formation. Elle figure parmi les experts les plus sollicités des clubs de chefs d’entreprises de l’APM (Association pour le Progrès du Management) et intervient très régulièrement lors des plénières des CJD (Clubs de Jeunes Dirigeants).

Olga est la créatrice du programme FIRST, formation en ligne sur le langage corporel : http://bit.ly/Langageducorps
www.olgaciesco.fr

 

 

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.