Le salaire minimum dans les pays d’Europe

0

Différence de niveau de vie oblige, le salaire minimum n’est pas le même dans tous les pays d’Europe. Tous n’ont d’ailleurs pas de législation en la matière : sur 28 pays, 22 imposent un salaire minimum généralisé. Le point sur les pratiques de nos voisins.

Le point sur les pratiques de nos voisins.

La fourchette des salaires minimums mensuels en Europe est large : elle s’étend de 184 euros en Bulgarie à 1 923 euros au Luxembourg.

Avec 1 458 euros, la France se situe dans la moyenne haute.
Trois groupes se démarquent : les pays où le salaire minimum est inférieur à 500 euros, ceux où il se situe entre 500 et 1 000 euros et ceux où il dépasse les 1 000 euros.

Peu de surprises. Dans la première catégorie se trouvent :

  • le Bulgarie : 184 euros
  • la Roumanie : 218 euros
  • la Lituanie : 300 euros
  • la République tchèque : 332 euros
  • la Hongrie : 333 euros
  • la Lettonie : 360 euros
  • la Slovaquie : 380 euros
  • l’Estonie : 390 euros
  • la Croatie : 396 euros
  • la Pologne : 410 euros

La seconde est composée de :

  • Portugal : 589 euros
  • de la Grèce : 684 euros
  • de Malte : 720 euros
  • de l’Espagne : 757 euros
  • la Slovénie : 791 euros

Enfin, la dernière rassemble :

  • le Royaume-Uni : 1 379 euros
  • la France : 1 458 euros
  • l’Irlande : 1 462 euros
  • l’Allemagne : 1 473 euros
  • les Pays-Bas : 1 502 euros
  • la Belgique : 1 502 euros
  • le Luxembourg : 1 923 euros

Les pays qui n’ont pas de réglementation généralisée (Autriche, Chypre, Danemark, Finlande, Italie et Suède) ont tout de même défini des impératifs : le salaire minimum est soit fixé par branche, soit soumis à négociation entre les partenaires sociaux.

Et vous, savez-vous combien gagnent vos voisins européens ?

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.