Le télétravail : une solution pour diminuer le stress ?

0

La pratique n’en finit pas de faire parler d’elle… Et pour cause : de plus en plus plébiscitée, elle recèle de nombreux avantages.
Le télétravail est-il, pour autant, une solution viable pour lutter contre le
stress ? Deux spécialistes partagent leur point de vue.

Un gain de temps et d’énergie

Le télétravail : une solution pour diminuer le stress ?

Vincent Rostaing

Correspondances ratées, retards des bus, embouteillages sur le périphérique… Selon une étude du cabinet Technologia, spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux, le transport domicile-travail est l’une des premières sources de stress des Français. Notamment des Franciliens. « Le télétravail est une réponse à ce problème. Il permet aux salariés de ne pas perdre leur temps dans les transports quotidiens et de réinvestir cette énergie dans leur travail », avance Vincent Rostaing, fondateur du cabinet Le Cairn 4 IT, spécialisé dans l’optimisation du cycle de vie professionnel.
Les résultats du deuxième baromètre ICT de Getronics, rendus public en 2010, abonde dans ce sens. Ils dévoilent que le travail à distance permet aux employés de gagner près de 5 heures par semaine. Mieux : il permet de les extraire, quelques jours par semaine, de l’environnement bruyant et stressant des « open-spaces » où la réalisation de tâches nécessitant une grande concentration s’avère parfois laborieuse.
En plus d’offrir des conditions de travail avantageuses, le télétravail permet aux salariés d’aménager eux-mêmes leur emploi du temps. Et d’ainsi mieux concilier leur vie professionnelle et familiale. Un argument partagé par Vincent Rostaing qui estime « qu’un salarié ayant un enfant malade sera, à coup sûr, moins stressé s’il travaille depuis son domicile que depuis son entreprise. »

En outre, l’absence de contrôle hiérarchique permanent contribue également à réduire sensiblement le stress des salariés. Même si parfois, « le contrôle peut s’accroître du fait que le salarié est éloigné de son manager hiérarchique », reconnaît Vincent Rostaing, les télétravailleurs, plus autonomes, subissent généralement moins de pression de la part de leur patron.

Un risque d’isolement fort

Le télétravail : une solution pour diminuer le stress ?

Xavier de Mazenod

Pour autant, si la pratique est imposée aux salariés de l’entreprise, « elle peut vite devenir anxiogène », tempère Xavier de Mazenod, fondateur du réseau Zevillage.net. C’est la raison pour laquelle le travail à distance doit s’effectuer sur la base du volontariat. « La pratique ne convient pas à tout le monde », insiste-t-il. « Elle s’adresse aux salariés autonomes n’ayant pas peur d’être livrés à eux-mêmes et sachant organiser correctement leur temps de travail. » Et non aux adeptes de la procrastination qui pourraient se mettre en situation de stress s’ils devaient rattraper le temps qu’ils ont eux-mêmes perdu.
Si l’autonomie imposée par le télétravail peut doper la motivation de certains, elle peut aussi devenir un facteur d’échec pour d’autres. Lorsque la pratique n’est pas suffisamment encadrée, l’autonomie peut vite se transformer en sensation d’isolement puis d’abandon. Car travailler à distance, c’est aussi prendre le risque d’être désocialisé. « Certains salariés peuvent souffrir de ne plus avoir de reconnaissance de leurs pairs, souligne Xavier de Mazenod. Ou de leur patron. »

Autre revers de la médaille : même pour les salariés les plus autonomes, le télétravail peut aussi devenir une source de stress lorsqu’il s’agit de faire face à une difficulté. S’ils ne peuvent se reposer sur leurs collègues, ils risquent alors de ne plus être dans une logique de performance collective, généralement source de motivation.

Pour devenir un outil de lutte contre le stress efficace, le télétravail doit donc être anticipé. «Il est de la responsabilité des entreprises de former leurs salariés aux outils informatiques et au management à distance », insiste Xavier de Mazenod. « Elles doivent également organiser des points de rencontre réguliers afin que les équipes restent en contact. »

Aurélie Tachot

 

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.