Portrait Robot du manager 2015 : Et si les valeurs étaient aussi importantes que les managers ?

0

Et si les valeurs étaient aussi importantes que les managers ?

A l’ère de l’économie de partage, l’entreprise devient plus que jamais collaborative. Les nouvelles générations de collaborateurs sont le fruit d’une société globale connectée dans laquelle les interactions sont plus informelles et ou le partage d’informations va plus vite.

Le manager d’aujourd’hui doit donc repenser ses codes. Chez BlaBlaCar, leader européen du covoiturage longue-distance, nos 200 collaborateurs, de 29 ans d’âge moyen, travaillent dans treize pays selon une structure horizontale, mais guidés par des valeurs communes.

Depuis dix ans, l’émergence de l’économie numérique et du partage a remis en question des concepts ancestraux telle la notion de propriété, l’accès privilégié à l’information, ou les frontières géographiques. Initiée par l’open source, cette mouvance s’étend à présent à l’économie réelle et l’utilisation partagée commence à primer sur la propriété. Les réseaux sociaux créent une résonance globale inédite, provoquant un profond changement sociétal.

En conséquence, les nouvelles générations sont davantage motivées par un contexte professionnel ouvert et favorable à l’autonomie, à l’image des outils qu’elles utilisent déjà au quotidien, que par des structures bureaucratiques et hiérarchisées.
De plus, l’accès à l’information et aux connaissances s’étant démocratisé il n’est plus l’apanage des supérieurs hiérarchiques.

Cela conduit les managers à troquer des structures pyramidales rigides au profit d’une organisation horizontale qui responsabilise davantage chacun des collaborateurs.
On observe l’émergence de mesures managériales inédites, telle la fameuse règle chez Google qui permet à ses collaborateurs de passer 20% de leur temps de travail sur des projets personnels. Cette initiative crée un terreau favorable à la motivation et à l’innovation, également générateur de valeur ajoutée pour l’entreprise.

Chez BlaBlaCar nous avons été amenés à nous demander comment canaliser les forces créatrices de nos collaborateurs avec un minimum de hiérarchie alors que nous connaissions une croissance forte.
Conscients de la nécessité de doubler nos effectifs chaque année pour répondre au défi d’une croissance exponentielle et internationale, nous étions très soucieux de préserver nos valeurs fondatrices.

Nous nous sommes réunis et avons écrit ensemble les 10 valeurs qui définissent l’ADN de BlaBlaCar. Ces dernières sont affichées sur les murs de nos bureaux et distribuées sous forme d’autocollants.
Ce sont des référents essentiels qui guident nos méthodes de travail et nos décisions et permettent aux nouveaux collaborateurs de s’imprégner rapidement de la culture de notre entreprise.

Pour prendre une décision, chaque salarié peut se référer à nos valeurs ancrées dans l’action, plutôt qu’à un manager hiérarchique :
« Share more, learn more », « Fail, learn, succeed », « Never assume, always check ».

Autant d’exemples qui véhiculent une atmosphère de travail encourageant le partage d’expérience, désamorçant la peur d’échouer, mais responsabilisant l’individu.

Tous managers donc ? Non, tous responsables !

Le manager 2015, confronté à « l’horizontalisation » des relations entre collaborateurs, ne peut sous-estimer l’importance de la culture d’entreprise. Tant garde-fou que moteur, une culture clairement communiquée et pleinement assimilée permet de créer un cadre porteur.

Motivés par la confiance qui leur est accordée, les collaborateurs se sentent ainsi habilités à libérer leur potentiel dans le sens d’une vision commune.

Frédéric Mazzella

Frédéric Mazzella

Frédéric Mazzella

Frédéric Mazzella est le Président-Fondateur de BlaBlaCar, la communauté de covoiturage leader en Europe qui permet aux conducteurs qui ont des places libres dans leur véhicule de trouver des passagers avec qui partager leurs frais sur des voyages communs.

Avec aujourd’hui plus de 10 millions de membres dans 13 pays, BlaBlaCrr permet chaque mois à deux millions de personnes de voyager ensemble à moindre coût, tout en rendant les déplacements plus conviviaux et plus responsables.

Frédéric est issu de l’ENS Ulm en Physique, titulaire d’un Masters en Informatique de Stanford University (USA) et d’un MBA de l’INSEAD. Avant de fonder BlaBlaCar, Frédéric était chercheur scientifique pour la NASA aux USA et NTT au Japon.

Frédéric intervient régulièrement dans des conférences ou interviews pour les médias nationaux et internationaux (CNN, Bloomberg, CNBC et TV, radios et journaux nationaux) sur les thèmes de la mobilité durable, des réseaux et places de marché en ligne, de la consommation collaborative et de la construction de la confiance au sein de communautés connectées. Frédéric est également pianiste.

Retrouvez le sur Twitter : @mazaic

Coup de cœur Blogueur
Lire le coup de coeur de Frédéric Mazzella au sujet du livre « Effectuation »

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.