Découvrez la tendance des salaires des jeunes diplômés.

0

Fraîchement diplômé, en quête d’une filière rémunératrice ou tout simplement d’un état des lieux des salaires, voici en détails les émoluments de différentes fonctions des employés âgés entre 26 et 30 ans selon le Guide des salaires.

Ressources humaines, marketing, logistique, droit… L’enquête prend en compte la rémunération annuelle brute globale à savoir, la part fixe en plus de la part variable. Parmi les fonctions achats, l’assistant acheteur jeune diplômé toucherait ainsi 23 730 euros contre 31 660 euros pour l’acheteur. Un agent administratif 21 560 euros alors que le technicien de gestion administrative gagnera pour sa part 29 200 euros. Un(e) assistant(e) de direction pourra espérer 26 500 euros, le technico-commercial 26 120 euros, l’ingénieur commercial ou d’affaires jusqu’à 32 640 euros. En marketing, l’assistant marketing sera doté de 25 200 euros alors que le salaire du chef de produit est évalué à 35 560 euros.

Droit, informatique : des secteurs qui paient bien

Un chargé de communication émanera à 27 150 euros et un graphiste/infographiste à 24 410 euros. Comptez 20 990 euros pour l’aide-comptable ou encore 25 630 euros pour l’assistant contrôle de gestion. Dans le secteur de l’informatique, l’ingénieur d’études ou de développement informatique peut atteindre 38 530 euros. Soit plus que l’analyste programmeur/développeur dont le salaire est estimé à 30 200 euros. En droit, le juriste d’entreprise profitera de 35 560 euros en moyenne.

Dans le secteur de la relation client, le chargé de relation clientèle pourra gagner 23 380 euros et le responsable service clients/service après-vente 32 980 euros. Enfin, dans le secteur des ressources humaines, l’assistant percevra 23 420 alors que le responsable recrutement 28 700 euros.

Pensez-vous que les jeunes diplômés sont payés à leur juste valeur ?

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.