Question RH

Jusqu’où peut-aller la prise de référence ? Puis-je refuser une mutation ? Comment protéger ma vie privée au travail ?
Retrouvez toutes les réponses de nos professionnels des ressources humaines aux questions emplois que vous vous posez et soyez informés de l’actualité du secteur des ressources humaines.

Comment réagir lorsque l’on me confie des tâches qui n’ont aucun rapport avec mon poste ?

Endosser le rôle de standardiste lorsqu’on a été embauché en tant que commercial ou gérer la maintenance informatique lorsque notre intitulé de poste met en avant un statut de développeur web… Si le contrat de travail formalise la relation entre un employeur et son salarié, il n’est pas toujours aussi simple de le faire respecter. Mais un salarié doit-il pour autant tout accepter ?

Le point sur la question.

Dois-je prévenir mon employeur si je fais des petits « jobs » pour arrondir mes fins de mois ?

Si l’argent ne fait pas le bonheur, il faut bien dire qu’il y contribue tout de même souvent… Et lorsque les fins de mois sont de plus en plus difficiles et le budget impossible à boucler en raison d’un salaire peu élevé, il est souvent tentant d’arrondir ses fins de mois en cumulant un deuxième emploi.

Mais tout ceci est-il bien légal et surtout doit-on en informer son employeur ?

Puis-je être renvoyé à cause de mon utilisation des réseaux sociaux ?

Des histoires circulent régulièrement sur la toile, comme celles de salariés renvoyés pour cause de propos tenus sur les réseaux sociaux ou de leur utilisation sur le lieu de travail… Mais est-ce réellement légal ? Les employeurs peuvent-ils avoir recours à ce genre de mesures drastiques ? Découvrez à quel point vous pouvez user des réseaux sociaux au bureau sans aller jusqu’à risquer votre poste.

Mon employeur peut-il me reprocher de ne pas être joignable en dehors des heures de bureau ?

Si la digitalisation a apporté de nombreux avantages à notre vie quotidienne, force est aujourd’hui de constater qu’elle a également souvent réduit à néant la frontière entre les sphères privées et professionnelles.

Alors le temps où l’on refermait la porte du bureau pour rentrer chez soi est-il totalement révolu ou un salarié a-t-il encore le droit de déconnecter en dehors des heures de bureau ?

En arrêt longue maladie, puis-je bénéficier du maintien de salaire ?

D’après la loi sur la mensualisation du 19 juillet 1978, tout employeur est dans l’obligation d’assurer aux salariés ayant au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise un maintien de leur salaire en cas d’arrêt de travail.

Mais cette disposition peut-elle s’appliquer dans le cas d’un arrêt de travail de longue durée ? Eléments de réponses…

Faut-il mentionner votre RQTH sur votre CV ?

Nombre de candidats en sont encore à se demander s’ils doivent mentionner leur RQTH, alias Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé, sur leur CV, à l’entretien ou jamais.

Que faire?

Ai-je le droit d’emmener mon enfant exceptionnellement au bureau ?

Enfant malade, journée pédagogique à la crèche, nounou en arrêt maladie… Il n’est pas toujours facile de concilier vie professionnelle et vie privée lorsque l’on est parent. Dépourvu de mode de garde pour votre enfant et un dossier urgent à boucler au bureau, l’idée d’emmener votre enfant sur votre lieu de travail vous effleure soudainement l’esprit…

Mais en avez-vous réellement le droit ?

Mon employeur peut-il me refuser une année sabbatique ?

Vous souhaitez réaliser un projet personnel ou vous lancer dans une nouvelle activité professionnelle ? Le congé sabbatique permettant à un salarié de s’absenter de son lieu de travail pendant une durée de 6 à 11 mois peut être la solution. Mais ce congé longue durée pour convenance personnelle peut-il être accordé à tous les salariés ? Quelles sont les démarches à effectuer ?

Avant d’envisager cette année de césure, faites le point sur vos droits…

Mon enfant a eu un accident à l’école, quel type de congé poser ?

En tant que salarié, vous avez le droit de vous absenter pour vous rendre auprès de votre enfant malade ou accidenté en posant un congé pour enfant malade.

Si l’accident se révèle particulièrement grave et requiert une présence longue et soutenue, c’est le congé de présence parentale qui s’appliquera.