Des principes ovales pour que l’entreprise tourne rond

1

Au-delà des valeurs du rugby appliquées au monde du travail, sujet largement abordé, intéressons-nous aux principes de la gestion des hommes de rugby.
Pétris de bons sens, ils génèrent des collectifs solides prêts à aller se frotter ensemble à des objectifs difficiles sans ramollir des guiboles au premier caramel.

Construire des équipes capables de travailler ensemble

Une équipe qui gagne n’est pas un assemblage des meilleurs, c’est une équipe capable de travailler ensemble et il revient au sélectionneur d’évaluer comment les joueurs vont être capables de collaborer.
Cela nous donne plusieurs pistes de réflexion :

Plutôt que « talents », compétences et profils types, un recrutement efficace cherchera les complémentarités techniques et les compatibilités comportementales.
Il intègrera davantage les managers, qui connaissent la dynamique collaborative de leur équipe et les encouragera à explorer les réseaux sociaux pour identifier des professionnels susceptibles d’être chassés en cas de besoin.

Pourtant, certains joueurs talentueux font davantage le banc que le score, par défaut d’intégration, d’affinités ou d’engagement, mais le rugby sait que c’est le fruit d’un contexte, pas simplement de la personnalité du joueur, qui pourra se révéler dans une autre équipe.
Il est donc essentiel d’accepter les erreurs de recrutement et d’aider ceux qui n’ont pas trouvé un environnement propice à l’expression de leur talent, à rebondir ailleurs.

Créer les conditions de l’engagement

L’engagement,  c’est la mise à disposition de toutes nos ressources au profit d’un objectif commun, malgré les difficultés. On ne peut ni le créer ni l’imposer, on ne peut qu’en créer les conditions.

Plaisir et sens

L’engagement naît d’un mélange de plaisir et de sens, sources d’une motivation capable de dépassement de soi, de courage. S’ils n’avaient pas plaisir à jouer, les rugbymen auraient probablement fait carrière dans le jardinage ou la comptabilité.
Pour accepter de se prendre mornifles et tampons qui ne laissent pas que des bleus à l’âme, mieux vaut avoir une bonne raison.  Le sens est une rencontre entre les valeurs, le projet d’une équipe, et celles d’un joueur ou d’un salarié.

Il convient donc d’en finir avec une marque employeur pur produit marketing et revenir à des fondamentaux plus authentiques : la raison d’être de l’entreprise
– indépendamment du remplissage des poches de ses actionnaires 😉
Redonner du sens à l’entreprise, c’est favoriser le sentiment d’appartenance :   « Vous ne portez pas un maillot, vous portez un drapeau » disait A. Teixidor, en 98, à son Usap qui finira 2nd du championnat après 20 ans sans une seule finale.

De même pour chaque projet, département ou équipe à l’intérieur de l’entreprise : savoir pourquoi on fait ce qu’on fait et que c’est une bonne raison de le faire donne plus envie que des incertitudes.

Sortir de l’individualisme,  créer du lien et du soutien

Selon Daniel Herrero : «Le rugby est conçu pour construire du lien, pour faire grandir les hommes ensemble». Et il y trouve la performance, là où l’entreprise favorise l’ individualisme, en particulier lorsqu’elle encourage l’aberrante compétition interne, censée créer une «saine émulation», mais génératrice de méfiance et d’intérêt personnel.

Thierry Lacroix, l’un des meilleurs marqueurs du rugby, disait  «je n’aurais jamais marqué de points si on ne m’avait pas passé le ballon».  Cette humilité et cette reconnaissance de la performance collective sont l’un des piliers de la réussite rugbistique, issu de la création de lien, de soutien, de la gestion des égos et de l’entraide.

Ce qui nous amène au rôle de chacun. Au rugby, parce que c’est un sport de combat, il est essentiel de savoir qui est en soutien, sur qui s’appuyer en fonction des phases de jeu.

Inversement, en entreprise, les postes sont trop souvent  flous. Redonner à chacun un rôle précis et une idée claire des rôles des autres permet de ne pas être seul face à la prise de risque.
Cela signifie aussi ne jamais laisser un collègue en difficulté et chercher avec lui des solutions en valorisant ses points forts.

La formation des managers y sera pour beaucoup : on pense à Agile, bien entendu, ainsi qu’à tout ce qui favorise la (re)connaissance de soi et des autres, la compréhension des mécanismes émotionnels et la communication.

Le rugby est d’ailleurs aussi un sport où l’on cause. Beaucoup. Échanges sur le terrain, causerie d’avant-match, débriefs individuels et collectifs sont nombreux.
Parce que les non-dits et le manque de communication tuent l’esprit d’équipe plus efficacement que la grippe espagnole, on y parle sans s’embarrasser de ripolinage sémantique, avec franchise et respect dans le sens où on remet en question le comportement plutôt que la personne, ce qui permet d’éviter et de résoudre bien des conflits.

Pour finir, remise des maillots, discours d’avant match, troisième mi-temps, le rugby est aussi un sport de rituels qui donnent des repères  rassurants, apaisants ou galvanisants, face à la pression de l’enjeu.
Ils participent du renforcement du collectif, du sentiment d’appartenance et de reconnaissance mutuelle et en entreprise, chaque équipe peut inventer les siens propres, sur la base d’une symbolique forte.

Sylvaine Pascual

Sylvaine PascualCoach et consultant spécialiste du plaisir au travail, Sylvaine Pascual travaille avec des salariés et entrepreneurs qui ont à cœur de renouer avec du sens, de l’énergie, de la motivation et du plaisir à travailler, pour eux-mêmes ou pour leurs collaborateurs.

Cette démarche peut s’inscrire autant dans le cadre d’une reconversion professionnelle, d’une création d’entreprise que dans le poste actuel.

Découvrir le blog professionnel de Sylvaine : www.ithaquecoaching.com et  suivre Sylvaine sur Twitter

Coup de cœur Blogueur
Découvrir les deux livres  « coup de coeur » de Sylvaine Pascual

1 commentaire

  1. […] donc quelques principes ovales pour que l’entreprise tourne plus rond, et je profite de l’occasion pour compléter le propos en rajoutent quelques idées en vrac, […]

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.