Dossier : 9 flash-back sur 2012, une année charnière

0

Dans un contexte de restriction économique, prudence et modération ont été deux mots clés dans les stratégies mises en œuvre par les entreprises.

Retour sur les faits marquants de 2012.

Formation et GPEC… des grandes tendances RH

Le développement des compétences se dessinait en février comme l’une des grandes priorités RH de l’année. Dans un contexte de guerre des talents et de grisaille économique, l’étude Expectra réalisée avec TNS Sofres mettait en avant l’importance accordée par les entreprises à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) et à la formation. Leur mot d’ordre : se concentrer sur l’existant en utilisant mieux leurs ressources et en recrutant à bon escient. Pour ces futures embauches, 51 % des sondés affirmaient qu’ils auraient recours aux réseaux sociaux. Un ensemble de tendances qui se sont confirmées au fil de l’année.
Lire le dossier

L’ère du recrutement 2.0

Viadeo, LinkedIn, Facebook, Twitter… les réseaux sociaux sont devenus incontournables. Du côté des recruteurs, comme des candidats, l’objectif est aujourd’hui de maîtriser ces nouveaux médias, dont les usages sont encore en pleine évolution. Mais qui selon les experts constituent avant tout une extraordinaire opportunité de créer et d’entretenir des contacts dans une logique d’anticipation. Avec ce recours accru aux réseaux sociaux, l’e-réputation est aussi devenue un paramètre que chacun doit prendre en compte. L’image professionnelle est maintenant virtuelle !
Lire le dossier

Rémunérations riment avec modération

Les tendances RH annoncées en février ont été confirmées par la 10ème édition du baromètre des salaires d’Expectra. Si le dynamisme est resté de mise, avec une hausse de +2,4 % des rémunérations des cadres, la modération a été le fil conducteur de 2012. La majorité des augmentations salariales a d’ailleurs été enregistrée en début d’année, souvent en récompense des résultats obtenus en 2011. Dans ce contexte, le variable gagne du terrain pour l’ensemble des fonctions cadres, les rémunérations s’atomisent avec la création de marchés de niche par secteur, métier et/ou région.
Lire le dossier

Salaire et réussite professionnelle ne vont plus de pair

Les priorités des salariés ont changé. Si le salaire constitue toujours un élément important, il n’est plus un gage de réussite professionnelle. Le travail n’est d’ailleurs plus une condition suffisante, l’idée d’accomplissement passe davantage aujourd’hui par une vie familiale et sociale épanouie. Plus précaire, moins protecteur et ultra stressant, le travail devient répulsif et n’incite plus au sacrifice. Les collaborateurs aspirent à se réaliser différemment, en conservant une certaine éthique et en se rendant utile. La notion de recherche de sens professionnel prend de l’ampleur.
Lire le dossier

Changer de métier fait rêver

De plus en plus nombreux sont les salariés à vouloir changer de métier d’ici la fin de leur carrière. Mais les véritables reconversions professionnelles sont peu nombreuses, celles-ci exigeant du temps et de la réflexion. Longues, souvent synonymes d’ajustements financiers, ces démarches demandent aussi un soutien familial et social important. Certains métiers : chef de projet, manager, consultant, communicant, commercial… se prêtent davantage à une reconversion à l’image de toutes les fonctions exigeant des compétences comportementales ou transverses. Certains secteurs en manque de main d’œuvre qualifiée, tels que les métiers d’art, l’industrie ou l’informatique, sont aussi plus ouverts aux profils de reconvertis.
Lire le dossier

L’étranger pour évoluer

Pays anglo-saxons, nordiques, asiatiques… quelle que soit la destination, tous les expatriés sont unanimes : travailler à l’étranger est une expérience souvent déroutante mais aussi très enrichissante. Elle permet de découvrir de nouveaux codes culturels mais aussi de s’adapter à un nouvel environnement professionnel et d’apprendre à maîtriser une nouvelle langue. Une expérience qui de retour en France peut aussi bien souvent faire la différence en termes d’évolution professionnelle.
Lire le dossier

Des séminaires pour revenir à l’essentiel

Finies les grandes messes des années 70. Les séminaires d’entreprises ont bien évolué. Depuis le team building est passé par là tout comme la crise. Critiqués pour leur esprit d’équipe factice, ces événements se sont raréfiés au profit d’événements plus réguliers et mieux ciblés. Les experts se rejoignent sur ce point : pour porter leurs fruits, les séminaires d’entreprise doivent s’intégrer dans une politique continue et quotidienne de team-building.
Lire le dossier

Certaines inégalités ont la vie dure

Même si elles sont de plus en plus qualifiées, les femmes sont encore loin d’obtenir les mêmes salaires et responsabilités que leurs homologues masculins. Selon l’Observatoire des inégalités, celles-ci gagnent, tout temps et travail confondus, 27 % de salaire en moins que les hommes. Un triste constat en 2012 ! Certaines entreprises s’activent heureusement sur ce sujet, à l’image d’Air Liquide, le Groupe Randstad France, IBM, Groupama ou encore l’Oréal, le cabinet de conseil Accenture et Orange.
Lire le dossier

Le travail, source d’inspiration

Mad Men, Urgences, Damages, Caméra Café… l’univers du travail inspirent les scénaristes du petit écran. Mais même teintées de réalisme, ces séries sont bien loin de refléter la réalité. Leur but n’est pas d’aborder des thématiques difficiles, telles quelles le harcèlement ou les inégalités salariales, mais bien d’emmener les spectateurs ailleurs, loin des tracas quotidiens de leur univers professionnel.
Lire le dossier

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.