How I met my job – Episode 1

0

Rappel de l’épisode précédent

Carte chance : « Arrêtez-vous sur la case Pôle Emploi et passez votre tour »

Après plusieurs mois d’inactivité, Laura est peut-être sur le point de décrocher un CDI. Dans cet épisode, elle partage avec vous son retour sur le marché du travail : passage obligé par Pôle Emploi.

« ll est 8h ! Tout de suite, les titres de votre journal : les chiffres du chômage repartent à la hausse ce mois-ci avec plus de 17800 demandeurs d’emplois supplémentaires. Les jeunes sont parmi les plus touchés par cette nouvelle augmentation ».

Laura Episode 1Je me souviens encore m’être dit ce matin-là, en écoutant la radio : « au moins cette fois, je ne ferais pas partie des moins de 25 ans ! Nos politiques promettent d’inverser la courbe du chômage mais mon inversion de la courbe du travail, elle, elle est bien amorcée !  »

Depuis la fin de mes études, on ne peut pas dire que j’ai chômé ! Catapultée au rang d’assistante après mon dernier stage, mon contrat s’est soldé par un échec et mat, pas de second tour cette fois-ci !

Ensuite, prime d’un an pour congé « mat » grâce au remplacement d’une ancienne camarade de classe, puis direction Londres pour organiser des foires et salons dans un grand parc expo.

De retour à Paris, je tente le « Yes, I can » mais là couic, licenciement économique…
Retour à la case départ, ne recevez rien, mais alors vraiment rien.

Pôle emploi : « Bonjour, c’est pour une inscription ? »

Moi : « Oui c’est ça … » (A ton avis ? Tu penses que ça pourrait être pour une baguette bien cuite ?)

Pôle emploi : « File de droite s’il vous plait. »

Je ne sais pas si tous les nouveaux demandeurs d’emploi étaient dans cette agence ce matin-là, mais il y avait foule à l’ouverture chez Pôle Emploi.

La dernière fois que j’ai vu un tel attroupement, c’était devant les Galeries à l’ouverture des soldes d’été !

Pôle emploi : « Vous avez un bon CV mademoiselle, mais je ne vous cache pas que le secteur de la Communication évènementielle est un peu bouché ! Et puis c’est la crise ici… »
(Je le savais, j’aurais mieux fait de rester en Angleterre !).

Pôle emploi : « J’imagine que vous savez que ce n’est pas chez nous que vous trouverez ce type de poste ?! »

Moi : « Et donc ? C’est tout ? Vous n’avez rien d’autre à me proposer ou à me suggérer ? »

Pôle emploi : « Si si bien sûr, vous pouvez essayer de voir ce qu’il y a sur Internet. »

Moi : « ok, bon ben merci M’dame … »

Pôle emploi : « Je vous souhaite bonne chance Mademoiselle ! A qui le tour ? »

Je remballe tout, c’est-à-dire pas grand-chose, en n’oubliant pas de laisser tomber malencontreusement mon smartphone qui s’ouvre en deux.

La poisse ! 🙁

Je rassemble ce qu’il me reste de contenance et tourne les talons direction la sortie. Je m’attendais à un peu plus de soutien.

Mais ce n’est pas grave, mon positivisme est mon meilleur allié pour reconcentrer mes chakras et déjouer les mauvaises ondes !

Qu’à cela ne tienne, je m’en vais surfer sur le net pour voir ce qui se dit sur la toile …

Laura
#HIMMJ

Prochain épisode : Par 40 degrés sous le clavier, ne pas oublier de cliquer pour postuler !

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.