Impôts 2014 : ce qui change du côté des mutuelles

0

De nouvelles dispositions ont été mises en place en ce qui concerne les mutuelles pour la déclaration de revenus 2014.
Découvrez ce qui change et quel en sera l’impact sur vos impôts.

Jusque là, la somme à laquelle votre employeur contribuait au titre de la mutuelle était déduite des cotisations patronales. A partir de cette année, elle ne le sera plus.
Conséquence : c’est désormais aux salariés qu’elle revient.

La prise en charge par l’entreprise d’une partie des cotisations au contrat complémentaire collectif obligatoire de santé (maladie, maternité, accident) constitue donc désormais un complément de rémunération imposable pour vous, et vous allez devoir le déclarer.

Cette mesure va faire augmenter votre revenu imposable de 90 à 150 euros. Ne sont concernés que les contrats collectifs à adhésion obligatoire, et non les contrats facultatifs ou la couverture d’autres risques (incapacité de travail, invalidité, décès).

Comme les entreprises n’ont pas toutes eu le temps de s’adapter en conséquence, votre feuille de paie de décembre 2013 ne tient pas forcément compte de cette nouveauté.

S’il ne le fait pas de sa propre initiative, rappelez à votre employeur qu’il doit vous faire parvenir le montant de votre revenu imposable (cumul salaire net annuel) en intégrant ces nouvelles dispositions.

En ce qui concerne la part de mutuelle à la charge des salariés, elle est toujours déductible. Attention toutefois, le plafond de déduction passe de 8 888 euros à 5 925 euros.

Et vous, étiez-vous au courant de cette nouvelle mesure ? Auriez-vous pensé à la prendre en compte?

Cet article est extrait de notre groupe « Salaires » sur Viadeo. Rejoignez-nous, échangez avec
nos experts et posez toutes vos questions relatives à la rémunération !

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.