Ouest : une reprise qui encourage les recrutements

0

Depuis 2010, les Pays de la Loire et la Bretagne montrent des signes de frémissement, voire de reprise. Les secteurs comme l’informatique et l’industrie tirent le bassin d’emploi vers le haut.

Après avoir été lourdement impactée par la crise économique, la région Ouest commence à reprendre des couleurs. « Depuis le début de l’année, les indicateurs sont au beau fixe dans les Pays de la Loire et la Bretagne», confirme Isabelle Rivard, responsable régionale Ouest pour Expectra.

Pour autant, la prudence reste de mise. Si le premier semestre a été particulièrement faste, le second tend à assombrir le tableau. « Depuis le mois d’août, la région doit composer avec un léger fléchissement de son activité », ajoute-t-elle.

Les profils de cadres plébiscités

Isabelle RivardCertains secteurs à l’image de la filière industrielle semblent toutefois être épargnés par cette tendance. « Les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et de la défense sont en pleine croissance », précise Isabelle Rivard.

Grâce au développement des nouvelles technologies et au succès des outils comme les smartphones et les tablettes numériques, les secteurs de l’informatique et des télécoms se développent à vitesse grand V. Notamment en Pays de la Loire, où de nombreuses SSII sont implantées.

Avec une nouveauté : pour tous ces secteurs, les CDI semblent faire leur grand retour, à la fois au sein des PME, des administrations et des grands groupes. Une embellie qui profite surtout aux cadres. « Au premier semestre, le recrutement de cadres confirmés a augmenté de 52 % par rapport à 2010 », souligne Isabelle Rivard.

Les jeunes cadres justifiant d’une à cinq années d’expérience ne sont pas en reste : leur recrutement s’est accru de 28 % par rapport au premier semestre 2010.

L’Ouest : terre de projets

La région s’apprête à accueillir, d’ici 2014, le futur aéroport du Grand-Ouest, à Notre-Dame-des-Landes. Un projet qui devrait générer une forte demande de main d’œuvre dans les domaines du bâtiment, de la construction et du développement durable puisque l’aéroport promet de respecter la démarche « Haute qualité environnementale » (HQE).

De même, le projet de ligne à grande vitesse pour l’axe Rennes-Paris devrait avoir un impact fort sur le bassin d’emploi de l’Ouest. Enfin, « lprojet éolien offshore, qui devrait voir le jour au large de la baie de Saint-Brieuc à l’horizon 2015, représente lui aussi un fort potentiel d’emplois, notamment dans les secteurs de l’industrie, du BTP et du tertiaire », conclut Isabelle Rivard.

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.