Débats

Tous les mois, deux professionnels s’opposent sur des thématiques liées à l’emploi. Salaire, management, carrière, formation… retrouvez tous les temps forts de nos débats. N’hésitez pas à confronter votre point de vue avec celui de nos experts en laissant un commentaire.

L’entreprise libérée est-elle utopique ?

L’entreprise libérée s’inscrit à contre-courant d’un système d’entreprise jusqu’ici pyramidal . Ce nouveau modèle est il souhaitable et réalisable ?

Est-il bon d’avoir la bougeotte sur le CV : expériences vs fidélité ?

Avec des changements majeurs dans le monde professionnel, de nouveaux besoins se créent et les regards évoluent dans la gestion des ressources humaines aujourd’hui. La multiplication des expériences serait-elle désormais valorisée au profit de la fidélité en entreprise ?

Le manager doit-il être expert, savoir faire ce que fait ses équipes ?

Avec la transformation digitale qui touche les ressources humaines et le management aujourd’hui, la position de « l’expert manager » serait remise en question, au profit d’un manager plus « humain », à la légitimité discutée. Efficacité, cohérence face à l’évolution, jusqu’où le manager doit-il être réellement pointu ?

L’entreprise peut-elle rationaliser la réunionite aiguë ?

Alors qu’un cadre passe en moyenne 4 heures par semaine en réunions, la plupart d’entre-elles ne seraient pas productives. Les réunions avec d’interminables présentations Powerpoint qui réunissent pendant des heures une vingtaine de personnes ne seraient-elles pas dépassées ? C’est ce que semblent penser nos deux experts…

La prime individuelle est-elle plus motivante que la prime collective ?

Si la prime individuelle est une source de motivation pour chaque salarié, elle peut avoir des limites. A l’inverse, la prime collective participe à la cohésion de l’équipe au service de l’entreprise. Deux experts en rémunération et en recrutement se penchent sur ces deux primes.

L’arbitre manager doit-il relever toutes les fautes ?

Un manager, c’est un peu le coach de l’équipe. C’est celui qui accompagne ses collaborateurs pour atteindre des résultats. Comme dans une équipe de foot, il faut les motiver, les guider, les coacher…

La responsabilité de la formation incombe-t-elle à l’entreprise ?

La ministre du Travail Muriel Pénicaud présentait début mars la réforme de la formation professionnelle, pour la liberté de choisir son avenir professionnel. La ministre estime que « la formation professionnelle relève d’abord de la responsabilité des entreprises ».

Nous avons demandé à deux spécialistes s’ils partagent cette analyse.