Comment rectifier le tir lorsque l’on est trop proche de ses collaborateurs  ?

0

Le management n’est pas toujours un long fleuve tranquille… Entre la notion de contrôle et le désir de se faire aimer, il n’est pas évident de savoir où placer le bon curseur dans les relations avec ses collaborateurs. Comment retrouver la bonne distance quand un mauvais pli a été pris ? Tour d’horizon des bonnes pratiques.

Gardez une certaine distance

Amitié et lien hiérarchique ne font pas toujours bon ménage ! Si des collègues peuvent devenir amis au travail, le mélange des genres entre le manager et son équipe ne fonctionne pas forcément. Rétablissez des frontières et gardez des distances pour ne pas tomber dans le piège de la proximité et de l’intimité, tout en maintenant bien entendu des relations cordiales au sein de votre équipe. Si vous aviez l’habitude de boire un verre avec vos collaborateurs au terme de la journée de travail, réservez plutôt cette escapade à des collègues qui ne travaillent pas dans le même service que le vôtre.

Ne partagez plus vos états d’âme

Le poids des responsabilités est parfois lourd à porter et vous avez pris la mauvaise habitude de décharger cette pression auprès de votre équipe ? Commentaires sur des objectifs trop élevés, doutes sur la vision stratégique de l’entreprise, critiques sur le comportement d’autres managers… Toute vérité n’est pas bonne à dire ! En devenant manager, vous avez aussi accepté d’endosser le rôle de relais entre la direction et votre équipe, il est donc essentiel que vous gardiez vos opinions pour vous et ne divulguiez pas certaines informations. Un conseil ? Trouvez une oreille attentive en dehors de votre équipe et ne prenez plus à partie vos collaborateurs.

Recadrez vos collaborateurs

Retards à répétition, refus de suivre les instructions, non-respect des délais… N’ayez pas peur de vous imposer et de rappeler que votre rôle induit entre autres le respect des règles de fonctionnement. Comment ? En posant des limites et en sanctionnant si la situation l’exige. Empêcher un retardataire compulsif d’assister à une réunion permet de créer un effet de surprise et est souvent un moyen efficace de remettre les choses à plat… Sans tomber dans une crise d’autoritarisme aiguë, il est parfois bon de remettre sur le devant de la scène son statut hiérarchique.

Soyez juste avec toute votre équipe

Même s’il est difficile d’avoir les mêmes affinités avec tout le monde, il est essentiel de ne pas montrer vos préférences. L’autorité naît aussi de l’exemplarité. Vous vous devez d’agir de manière équitable avec tous vos collaborateurs et ne surtout pas privilégier certains « chouchous ». Pas de traitement de faveur qui risque de nuire à la cohésion de votre équipe. Toute prime, augmentation de salaire, jour de congé supplémentaire octroyé ou encore niveau d’exigences sur le travail fourni, doivent ainsi pouvoir se justifier de manière objective au risque de vous voir accusé de favoritisme et de nuire à votre autorité.

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.