Retard ou non-paiement de salaire, que faire ?

0

Tout travail mérite salaire, de préférence en temps et en heure ! Malheureusement, en raison de difficultés financières, mauvaise foi ou simples erreurs administratives, il peut arriver qu’un employeur oublie cette seconde condition…

Découvrez comment réagir.

Légalement, votre employeur est obligé de vous verser votre salaire une fois par mois, à moins que vous ne soyez un salarié saisonnier, temporaire, intermittent, ou travaillant à domicile. Dans ces derniers cas, il ne peut s’écouler plus de seize jours entre deux salaires.

Le non paiement ou retard dans le paiement du salaire est non seulement une infraction pénale pour laquelle l’employeur risque une amende, mais aussi une faute grave de sa part, ce qui signifie qu’elle peut entraîner une rupture de contrat aux torts de l’employeur.

La première étape, si vous n’êtes pas payé au moment prévu, consiste à adresser un courrier à votre employeur, exigeant le versement de votre salaire. Si c’est la première fois qu’un tel retard se produit et qu’il est assez court, il est probable que cette initiative suffira.

Si ce n’est pas le cas, vous devez alors vous adresser au conseil des Prud’hommes pour réclamer la somme qui vous est due et éventuellement des dommages et intérêts. Vous avez trois ans pour lancer cette démarche à partir de la date à laquelle vous auriez dû être payé.

Et vous, avez-vous déjà dû rappeler à votre employeur qu’il vous devait une rémunération ?

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.