Stage à l’étranger, ce qu’il faut savoir

0

Partir à l’étranger pour réaliser un stage est une très bonne expérience, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain. Aujourd’hui, nous vous proposons quelques conseils pour préparer au mieux votre stage à l’étranger.

Où chercher son stage à l’étranger ?

stage etrangerAvant de se lancer dans la recherche d’un stage à l’étranger, il est important pour vous de définir dans quel pays vous souhaitez partir, dans quel type d’entreprise et enfin pour combien de temps.

Comme pour un stage en France, vous pouvez trouver votre stage sur des sites d’emploi dans le pays souhaité ou encore faire une recherche dans un moteur de recherche. Attention cependant à la traduction exacte du mot stage dans la langue voulue.

Vous pouvez également rechercher directement sur les sites des entreprises qui vous intéressent ou opter pour des entreprises où des gens de votre réseau ont déjà travaillé.

Finalement, n’hésitez pas à passer par des organismes pour vous aider à trouver un stage, que ce soit un programme international, un organisme au sein de votre école ou encore un organisme privé. Attention cependant avec les organismes privés, certains ne vous trouveront pas un stage, mais vous mettrons en relation avec des entreprises.

Se préparer avant de postuler

N’oubliez pas que vous postulez à une offre (ou que vous faites une candidature spontanée) dans un pays à l’étranger. Il est primordial de traduire son CV, mais aussi de l’adapter en fonction des habitudes du pays (format du CV, contenu de la lettre de motivation). Renseignez-vous au préalable sur comment rédiger un CV et une lettre de motivation pour le pays de destination.

Contrairement à la France, les stages ne sont pas rémunérés ou ne sont pas considérés de la même façon. Certains pays vous considéreront comme un employé plutôt qu’un stagiaire, car vous serez liés par un contrat en plus d’une convention. Dans certains pays, vous ne toucherez pas forcement de rémunération. Il est important de se renseigner sur le pays de destination avant même de postuler.

Avant de partir, vérifiez également d’être bien assuré pour travailler dans un pays étranger. Certaines assurances étudiantes pourront vous assurer pendant la durée de votre stage. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour en savoir plus.

A noter que pour un stage de moins de trois mois dans l’Union Européenne, il ne vous faudra que votre carte d’identité européenne et rien de plus.

N’oubliez pas que vous êtes potentiellement éligible aux aides à la mobilité internationale pour vous aider financièrement à réaliser votre stage à l’étranger.

Bon voyage !

Article paru à l’origine sur les RH de Noé, un blog de Yupeek
Yupeek

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.