Suivre une formation pour booster son salaire, une solution viable ?

0

Acquérir de nouvelles compétences pour négocier son salaire à la hausse, voilà qui peut sembler être une bonne idée…

Mais dans les faits, la technique n’est pas toujours efficace. Découvrez quelles sont les conditions nécessaires au bon fonctionnement de cette stratégie.

Bien choisir la formation

Vous travaillez dans la finance et décidez de vous inscrire à un stage de menuiserie ? Une idée intéressante sur le plan du développement personnel, mais inutile en termes de négociation.

Pour vous servir de votre formation en tant qu’argument, assurez-vous qu’elle ait un rapport avec votre métier : un MBA vous permettant de devenir expert d’un sujet en particulier, des cours de langue, un stage de management…

Pourquoi ne pas en discuter avec votre N+1 et analyser avec lui les domaines dans lesquels vous pourriez vous améliorer, de façon à mettre toutes les chances de votre côté ?

Vendre votre initiative

Même si vous progressez de façon spectaculaire, on vous proposera rarement d’emblée une augmentation de salaire, juste pour vous faire plaisir.

A vous de faire valoir votre formation, éventuellement avant même de la suivre : expliquez à votre manager que vous envisagez de participer à un stage pour affiner vos compétences et que vous vous demandez si cet effort sera récompensé financièrement.

Vous pouvez également commencer par suivre la formation et, au moment de votre entretien annuel, faire valoir les progrès que vous avez accomplis grâce à elle.

De votre côté, avez-vous déjà suivi une formation qui vous a permis de booster votre salaire ? Comment la négociation s’est-elle passée ?

Cet article est extrait de notre groupe « Salaires » sur Viadeo. Rejoignez-nous, échangez avec les experts d’Expectra et posez toutes vos questions relatives à la rémunération !

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.