Vie privée / vie professionnelle : comment trouver l’équilibre aujourd’hui ?

0

Pas facile de mener de front une belle carrière tout en ayant une vie privée épanouie, de consacrer du temps à sa famille, son couple, ses amis, et en plus réussir à se garder des petits créneaux rien que pour soi. Les journées ne sont pas extensibles mais pourtant certains y arrivent.
Concilier vie professionnelle et vie privée, une question d’organisation et de choix.

« L’actualité l’a montré, le stress au travail peut avoir des conséquences graves et les nombreuses études d’opinion indiquent que la question de qualité de vie au travail est loin d’être anodine », explique Marlies Gaillard, directrice associée de l’agence Equilibres, experte sur les questions d’égalité professionnelle et d’articulation des temps de vies.
Les pouvoirs publics se sont également penchés sur la question, en adoptant en octobre 2009 un Plan d’urgence pour la prévention du stress au travail. Ce plan oblige toutes les entreprises de plus de 1 000 salariés à engager des discussions sur la prévention du stress au travail et à négocier des accords pour permettre à leurs salariés de concilier vie professionnelle et vie privée en favorisant une plus grande flexibilité au travail.

Alstom, France Telecom ou encore Areva ont ainsi signé des accords interdisant par exemple de fixer les heures de réunion au-delà de 18h, ou affirmant la possibilité pour certains salariés d’aménager leurs horaires de travail. Autre exemple : L’Oréal, qui a signé la Charte de la Parentalité en 2008, offre notamment aux jeunes mères un allongement du congé maternité. Le groupe encourage également l’ouverture de crèches interentreprises et propose un service de garde d’urgence en cas d’indisponibilité ponctuelle du mode de garde habituel.
Des avancées significatives sur le terrain de la conciliation des temps de vie qui sont de plus en plus mises en avant par ces entreprises « family friendly ».

5 conseils pour concilier vie professionnelle et vie privée

  • Déterminer des temps pour chaque activité
    Pour Valérie Rocoplan qui dirige le cabinet de coaching Talentis « le problème ne réside pas que dans le nombre d’heures passées au travail car l’investissement personnel va au-delà. Il faut savoir déterminer des temps essentiels pour son travail mais aussi pour sa vie privée. Les meilleurs leaders sont d’ailleurs souvent ceux qui se réservent des créneaux de vie, pour sortir, faire du sport, avoir une vie sociale ». Co-auteur de l’ouvrage Patrons papas : paroles de dirigeants sur l’équilibre travail et vie privée, Marlies Gaillard confirme.
    En interrogeant 10 grands patrons, elle a pu constater qu’ils réussissent souvent à réserver des moments privilégiés dans leur emploi du temps pour leur famille ou simplement pour s’oxygéner, se cultiver. « Ils ont un travail extrêmement prenant et certes, ils ne sont pas chez eux tous les jours à 18h, mais ils préservent, chacun à leur manière, des moments dédiés aux autres aspects de leur vie. »
  • Définir ses priorités
    « Nous n’avons qu’une vie, constituée de plein d’univers différents, explique Valérie Rocoplan. Nous ne devenons pas quelqu’un d’autre en sortant du travail, nous devons donc apprendre à harmoniser toutes les facettes de notre univers pour trouver l’équilibre qui nous rendra heureux. » Et pour cela pas de secret, il faut être honnête avec soi-même et savoir se poser les bonnes questions : est-ce que je mise tout sur ma carrière professionnelle ou est-ce que je veux privilégier ma vie privée? « Il est essentiel, pour Valérie Rocoplan, de se demander ce que sont nos priorités dans la vie, car une fois que celles-ci sont fixées il devient beaucoup plus facile de trouver des solutions. »
    Il ne faut pas se laisser intimider par l’opinion de son entourage ou par la pression sociale. Il n’y a de bonnes règles que celles qui vous conviennent et vous épanouissent.
  • Cibler les structures qui vous conviennent
    « Il faut aussi regarder dans quelles structures on évolue et se poser des questions si l’on n’est pas du tout dans la même logique que son employeur, assure Marlies Gaillard. Il existe des entreprises plus ouvertes que d’autres aux aménagements d’horaires et à une certaine flexibilité, il faut en tenir compte. »
  • Expliquer ses choix
    Il est capital de bien comprendre les codes et les rites de son entreprise pour voir comment s’organiser et être là quand c’est vraiment important. Et à l’inverse, savoir expliquer à son entourage ses limites et les règles que vous souhaitez faire respecter en ce qui concerne votre temps. « Il faut expliciter assez vite la situation, assure Valérie Rocoplan, car cela pose généralement des problèmes de rester dans l’implicite. »
    Sachez négocier avec votre patron et ne culpabilisez pas, une fois les règles établies.
  • Un vrai défi pour les femmes 
    Plus on grimpe dans la hiérarchie, plus on gère un aspect politique dans le travail, ce qui est moins naturel pour les femmes que pour les hommes. Ainsi pour Valérie Rocoplan, auteur de Oser être la chef, « au delà de la préservation de leur vie privée, les femmes ont aussi tendance à vouloir être toujours disponibles. Elles ont, en général, plus de mal à dire non et à déléguer. »
    Or, que ce soit au travail ou à la maison, il est important d’apprendre à lâcher prise sur certains aspects mineurs pour se concentrer sur ses priorités. « Passer un contrat avec son partenaire et se fixer une répartition des tâches ménagères et familiales est une clé de réussite partagée par de nombreuses femmes ayant réussi une carrière et une vie équilibrée », assure-t-elle.

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.