expextra_dossier

Dossiers

Une digitale détox pour lutter contre le spectre du burn-out

Tablettes, Smartphones, PC portable… Si les outils digitaux améliorent sans conteste nos méthodes de communication et de fonctionnement, ils contribuent en parallèle à accroître l’aliénation au travail.

Quels sont les signes avant-coureurs de l’épuisement professionnel ? Faut-il vraiment se prémunir de l’e-dépendance pour éviter ce qui est communément appelé aujourd’hui le burn-out ?

SCHIAPPA-Marlene-vignette

Billets blogueurs

Oublier de recharger ses batteries, c’est risquer le burn-in !

L’expression « burn-out » est entrée dans le langage courant. Nous avons tous un exemple de personne en « burn-out » et nous savons quand nous sommes ou avons été épuisés.

Pourtant, la phase qu’il serait important d’identifier, c’est la phase précédent le burn out : le « burn-in ».

image-a-la-une-debat-NL#6

Débats

La digitalisation de notre quotidien pousse-t-elle au burn-out ?

Tablettes, téléphones portables, conférence virtuelle… la digitalisation est aujourd’hui dans toutes les bouches et a aussi bien envahi notre univers professionnel que personnel.

Mais si on ne peut nier les effets positifs que cette dernière a pu apporter en termes d’efficacité dans le monde du travail et de confort dans la sphère privée, n’est-elle pas également responsable de la multiplicité des syndromes d’épuisement professionnel au sein des entreprises ?

expectra_question_rh

Question RH

Mon employeur peut-il me reprocher de ne pas être joignable en dehors des heures de bureau ?

Si la digitalisation a apporté de nombreux avantages à notre vie quotidienne, force est aujourd’hui de constater qu’elle a également souvent réduit à néant la frontière entre les sphères privées et professionnelles.

Alors le temps où l’on refermait la porte du bureau pour rentrer chez soi est-il totalement révolu ou un salarié a-t-il encore le droit de déconnecter en dehors des heures de bureau ?