« Chérie, on part en expatriation ! »

0

Ton homme vient de franchir la porte en s’exclamant « Chérie, on me propose de partir en expatriation ! »

par Véronique Martin-Place

Veronique-Martin-Place

« Très bien ! » réponds-tu avec un grand sourire.

Mais à l’intérieur, c’est le branle-bas de combat.

Tu es contente pour lui, depuis le temps qu’il en rêvait. Tu es consciente que cela va booster sa carrière à 200 %. Tu l’imagines déjà calife à la place du calife. Mais toi, tu vas faire quoi si tu le suis ?

C’est formidable pour toi mais … tu te rappelles que je viens juste de changer de poste ? »

dis-tu dans un souffle.

Pour le suivre, tu t’imagines déjà en train de démissionner de ton nouveau job, que tu as attendu pendant trois ans. Trois années pendant lesquelles tu as fait tes preuves et repoussé l’idée d’un troisième enfant pour ne pas rater cette opportunité.

Mais ton mari sait te vendre le projet. Il n’est pas Dir. marketing pour rien !

Tu pourrais te mettre à la peinture, ton rêve d’enfant. Et en parlant d’enfant, tu auras du temps de qualité rien que pour eux. Peut-être même qu’on pourrait envisager le petit dernier … »

dit-il avec un sourire.

Vu sous cet angle, c’est tentant. Surtout quand tu penses à la vie de folle dingue que tu mènes, à jongler entre le boulot, les déplacements professionnels, les baby-sitters, le ménage, les courses, les repas …

« Peut-être même qu’on aura du personnel de maison… » ajoute-t-il.

On dirait que ton mari lit dans tes pensées. Finalement, tu vas peut-être y réfléchir à deux fois.
Autour de toi, les enfants chantent sur une mélodie enfantine « On part en expatriation la la la lalère » sans savoir de quoi il s’agit. Depuis le temps que ton mari te parle de ses projets à l’étranger, tu t’es renseignée sur l’impact que cela pouvait avoir sur ta progéniture.

Des enfants bilingues voire trilingues, ouverts sur le monde et la différence, capables de s’adapter à toute sorte de situations. De vrais caméléons. Ça en fait des soft skills à seulement huit ans et demi !

Mais partir signifie aussi les couper de leurs racines, les éloigner de leur famille et ami(e)s. Toi aussi d’ailleurs. Tu penses à tes ami(e)s, à tes parents. Et là, tu sens ton nez et tes yeux te picoter. Comment vont-ils le prendre si tu t’en vas, toi et ta petite famille, à des milliers de kilomètres, loin de leurs bras ?

Le poste est très intéressant. J’aurais de nouvelles responsabilités sur toute la zone Asie. Il y aura des déplacements … »

continue-t-il.

Tu ne l’écoutes plus vraiment. Il a l’air emballé. Est-ce qu’il aurait déjà décidé ?

D’un revers de la main, tu écrases une larme — de joie ou de tristesse, tu ne sais pas — et tu dis à ton homme :

« OK, pourquoi pas … mais il va falloir négocier sévère ! »

Car en bonne femme d’affaires, tu sais que ce genre de projet ne se prépare pas à la légère.

Six mois plus tard…

Le jour du départ est arrivé. Assis à tes côtés dans l’avion, tes enfants sont surexcités à l’idée de retrouver leur père, déjà sur place depuis plus de deux mois.

« Comment tu te sens ? », te demande ton mari par SMS.

Stressée. Excitée. Déprimée. Heureuse. Triste. Angoissée. Voilà comment tu te sens. Serais-tu devenue cyclothymique ?

« Pressée de te retrouver et fatiguée », lui réponds-tu finalement.

On le serait à moins. Car c’est seule et en travaillant que tu as du gérer la logistique du départ. Alors, tu voudrais bien que ce fichu avion décolle pour enfin passer à autre chose !

Même si tu n’as pas encore une idée très précise de ce à quoi cette « autre chose » va ressembler, tu n’as qu’une seule certitude : la vie est trop courte pour que tu te morfondes dans ton coin.

Apaisée par cette pensée positive, tu fermes les yeux et tu murmures :

« La vie est ailleurs. Et pour moi, elle recommence demain.»

Le coup de cœur de Véronique Martin-Place
Magdalena Zilveti Chaland,  Réussir sa vie d’expat’ – S’épanouir à l’étranger en développant son intelligence nomade

Veronique Martin-Place

Veronique Martin-Place

Véronique Martin-Place

Auteur et formatrice en écriture, Véronique Martin-Place se spécialise sur les questions d’expatriation. Elle propose des services d’accompagnement à l’écriture de livres et de blogs ainsi que des ateliers d’écriture à distance ou en présentiel.

Son blog : www.writerforever.com

Son profil Linkedin : Profil Linkedin.

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.