Nord : Lille conserve son rôle de locomotive régionale

0

Troisième région qui recrutera le plus de cadres en 2015, le Nord profite dans une large mesure du dynamisme de la Métropole lilloise. Sur place, l’activité informatique et la grande distribution y jouent un rôle de premier plan. A Calais et sur le littoral, la logistique offre des perspectives, tout comme l’agroalimentaire dans l’Artois et l’industrie automobile dans le Hainaut.

Chaque année, la Chambre de Commerce et d’Industrie sonde les entreprises de la région. Si l’activité sera globalement meilleure en 2015 que l’an dernier,

SYLVIE-DUCHASSAING-zoom-region

Sylvie Duchassaing

cette amélioration provient surtout des grandes entreprises. Les petites structures continuent de souffrir et connaissent toujours autant de difficultés à recruter ».

constate Sylvie Duchassaing, directrice régionale des études

Au total, les zones de Lille, Roubaix, Tourcoing et Valenciennes rassemblent à elles seules six cadres du privé sur dix.

Secteurs porteurs

Il n’y a qu’à regarder le nombre de projets pour se rendre compte que le secteur de l‘IT et de l’informatique fait des émules dans l’agglomération lilloise. A titre d’exemples, OVH prévoit 200 recrutements en 2015. Le Groupe CGI vient d’implanter son « hub international » dédié au commerce et la distribution à Lille. A la clé, 300 emplois d’ici 2018. La métropole est aussi historiquement une place forte des groupes de distribution et de la vente à distance.

Valenciennes se démarque de son côté par la présence de grands acteurs dans les domaines de l’industrie automobile et de la fabrication de matériels de transport. Toyota, PSA Peugeot Citroën pour l’automobile et Bombardier pour le transport ferroviaire y sont implantés localement. Dans l’Artois, l’agroalimentaire est représenté par quelques grandes enseignes internationales et entrepreneurs locaux qui donnent de l’élan au bassin d’emploi.

Profils recherchés

Selon la dernière enquête de l’Apec sur les perspectives de l’emploi cadre, une dizaine de milliers de professionnels seront recrutés en 2015 dans la Région. Dans 27 % des cas, il s’agira de recrutements de commerciaux, à 17 % de profils dans l’informatique, 11 % dans l’exploitation tertiaire tout comme dans les services techniques.
Au total, 30 % auront entre 1 à 5 ans d’expérience et 25 % de 6 à 8 ans.

En matière d’innovations technologiques, les recruteurs s’arrachent les ingénieurs systèmes des réseaux, développeurs Java J2EE, PHP ou Javascript et autres professionnels en applications mobiles. Auchan, Décathlon, Leroy Merlin, Castorama, La Redoute, Kiabi… De nombreuses entreprises du secteur de la distribution possèdent leur siège social dans le Nord. Résultat, elles recrutent sur des fonctions supports aussi bien des commerciaux, des professionnels du marketing digital qu’en contrôle de gestion. Dans le domaine de l’agroalimentaire, les grandes enseignes recherchent avant tout des assistants commerciaux, gestionnaires en approvisionnement ainsi que des profils en contrôle de gestion.

Quelques projets à venir

Enfin, comme le rappelle Sylvie Duchassaing :

la Région profitera dans les prochains mois et années de plusieurs grands projets d’envergure, susceptibles de créer de l’emploi ».

Au premier rang duquel figure le « Grand Carénage » qui entraînera de très importantes opérations de maintenance sur la centrale nucléaire de Gravelines. Autre grand dessein, la construction du canal Seine Nord en 2017 qui nécessitera à son tour un savoir-faire technique et donc, des besoins importants en ingénieurs sur le chantier.

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.