Poitou-Charentes : un marché de l’emploi aux spécificités fortes

0

Si Poitiers et Niort restent les zones les plus pourvoyeuses d’emplois cadre en Poitou-Charentes, Angoulême mise sur la fabrication d’équipements électrique, l’imagerie ainsi que l’implantation d’industries pour développer son attractivité.

En Poitou-Charentes, les villes de Niort, La Rochelle, Poitiers et Angoulême concentrent à elles seules près de trois quarts des cadres du privé. Dans l’Angoumois,

frederic-Carpentier

Frédéric Carpentier

la majorité des emplois massivement recherchés restent peu ou pas qualifiés. Concernant l’emploi cadre, il s’agit davantage d’un marché d’opportunité et de remplacement lié aux mutations ou à l’anticipation de départs en retraites »

constate Frédéric Charpentier, chargé d’étude à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Angoulême.

Secteurs porteurs

A Niort, l’assurance attire le plus d’actifs qualifiés, notamment grâce à la présence des sièges de la Macif et de la Maaf. À La Rochelle, c’est la fabrication de matériel de transport (Alstom transport, trains tramways) qui tire son épingle du jeu. De son côté, l’agglomération d’Angoulême est marquée par de fortes spécificités à l’instar de l’activité liée à l’image représentée par le pôle Magelis spécialisée dans le jeu vidéo, la bande dessinée ou encore les studios d’animation. Autre secteur de premier plan : la fabrication d’équipements électriques marquée par la présence d’entreprises comme Leroy-Somer (leader français du moteur électrique), Saft ou Schneider Electric. Un peu plus à l’Ouest, la zone de Cognac est tournée vers la fabrication de spiritueux grâce à la présence de maisons prestigieuses comme Hennessy ou Rémy Martin,

et par extension des activités qui y sont rattachées comme le packaging »

ajoute Frédéric Charpentier

Profils recherchés

Alors qu’à Niort les spécialistes de la mutuelle, de l’assurance et de la prévoyance sont sollicités, jeunes diplômés comme profils plus expérimentés, Frédéric Charpentier précise qu’à Angoulême,

l’activité industrielle et la structuration de la filière mécatronique font naître des besoins réguliers mais limités en nombre sur des postes de responsables de production expérimentés et d’ingénieurs ».

Fort de plusieurs écoles spécialisées, le pôle image concentre pour sa part de nombreux jeunes qui tentent leur chance dans l’agglomération.

Projets à venir

La mise en service de la LGV Sud Europe Atlantique a engendré l’installation du siège de Mesea à Villognon, société qui assurera l’exploitation et la maintenance de la ligne jusqu’en 2061 dans la zone. Au total, 80 emplois pérennes dont la moitié sur des postes cadres, seront ainsi créés.

Selon Frédéric Charpentier

ce chantier a permis à de nombreux acteurs locaux comme le Groupe Garendeau, spécialiste en extraction et fourniture de matériaux comme du béton prêt à l’emploi, de monter en puissance sur divers compétences ».

À noter que ces projets d’aménagement transformeront les gares et leurs quartiers à Poitiers, La Rochelle mais aussi Angoulême. Est prévue la mise en place d’un Pôle d’Échanges Multimodal ainsi que le développement d’un pôle d’activités tertiaires visant à faciliter l’implantation d’entreprises. Ce dernier devrait, à terme, susciter le développement du tourisme d’affaires. Enfin, à l’image de l’entreprise Ferrand, fabricant de Charentaises qui recrutera une trentaine de personnes dans la région d’ici 2 à 3 ans pour développer ses produits en Chine, le luxe continuera d’être vecteur d’opportunités dans la région.

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.