3 métiers de l’informatique et des télécommunications à la loupe

0

Le secteur de l’informatique et des télécoms enregistre un retour à la croissance depuis le début de l’année : +1,6 % pour l’informatique et +2,5 % pour les télécoms.

Cette progression influence nettement certains salaires du secteur, comme le révèle notre Baromètre des salaires 2010. Focus sur les trois fonctions du secteur figurant dans le Top 20 des meilleures progressions salariales à l’embauche : le support technique, les techniciens d’études télécom et les ingénieurs développement.

Support technique : +5,4 % à l’embauche

Les techniciens support technique perçoivent un salaire annuel allant de 18 470 € à 27 470 €, leur salaire à l’embauche ayant augmenté de 5,4 %. Les perspectives de carrière sont nombreuses. Ainsi, après plusieurs années d’expérience, ces professionnels peuvent miser sur la mobilité interne ou externe, et la formation continue pour briguer un poste de cadre.

Technicien d’études télécom : salaire médian de 25 410 €

Le salaire à l’embauche des techniciens d’études télécom enregistre une progression de 4,4 %. Avec un âge moyen de 27 ans, ces professionnels perçoivent entre 20 400 € et 26 810 €, le salaire médian s’élevant à 25 410 €. Les perspectives de carrière sont semblables à celles des techniciens support technique.

Ingénieur développement : 35 750 € pour les plus de 5 ans d’expérience

Le salaire à l’embauche des ingénieurs développement a, quant à lui, progressé de 3 % en 2010. Cette progression s’explique notamment par le succès du marché des smartphones. Pour les juniors, le salaire médian s’élève à 28 710 €, un chiffre qui peut progresser rapidement puisqu’il atteint 35 750 € pour les professionnels ayant plus de 5 ans d’expérience. Notons que l’agroalimentaire et le BTP font dorénavant partie des secteurs les plus rémunérateurs pour les ingénieurs développement, prenant ainsi la place des services et du transport/logistique.

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.