How I met my job – Episode 3

0

Rappel de l’épisode précédent

A vos marques, prête ? CV !

En quête d’un nouveau travail, Laura passe par une étape incontournable… le fameux curriculum-vitae ! Si de nombreux sites comme LinkedIn, Viadeo ou Doyoubuzz permettent de référencer son parcours, l’envoi du CV demeure un incontournable pour toute candidature.

Mon chéri d’amour, tu peux me prêter ton MAC ? Je te promets qui j’y ferais su-per gaffe ! Allez, dit oui steuplé !!! »

Mon PC portable a fini par rendre l’âme, sans fleur, ni couronne, ni condoléances … Depuis, je n’ai guère le choix. Acheter un nouvel ordi ? Mission impossible ! Ma jauge financière a déjà plus que dépassé la zone rouge autorisée.

Si je ne fais pas quelque chose, dans peu de temps je vais devoir quitter la boite à chaussures qui me sert d’appartement, prendre ma valise en carton et retourner à la case parents.

Euh non, même pas dans mes pires cauchemars ! Donc, depuis 2 semaines, j’opte pour la technique des yeux doux rehaussée d’un zeste de chantage affectif pour qu’il me prête son ordi.

Le truc classique quoi. Certains jours, je dois employer la manière forte, façon Laura : « Désolée chéri, mais là, nous sommes face à un cas de force majeur ! Que tu le veuilles ou non, nous n’avons plus le choix, ce qui est à toi est désormais à moi, surtout les jours où j’en ai vraiment besoin comme pour mettre mon CV à jour… »

 

Laura How I Met My Job

Depuis que j’ai commencé à postuler, j’ai repensé et retravaillé mon CV. D’un simple résumé de profil aseptisé et sans âme, je l’ai transformé en incontournable passeport pour l’emploi.

Du moins je l’espère, parce ce je me suis quand même donné un mal de chien. Le CV « copycat » très peu pour moi. Une touche d’originalité, ça correspond davantage à ma personnalité !

Avec cette nouvelle version, je suis fin prête pour une diffusion sur toutes les foires, toiles et marchés : «Demandez le programme ! Nouvelle édition du CV de Laura, revu et corrigé ! Faites passer le programme,Mssieurs’dames …»

Heureusement avant le coup de grisou informatique de mon PC, j’avais pris soin de sauvegarder mes fichiers en ligne. Ah ça vous épate hein ? Moi aussi je l’avoue. En fait, c’est ma cops Isa (la CM), qui m’avait conseillée de le faire au cas où, si vous voyez ce que je veux dire. Je crois qu’elle me connait trop bien.

Je retrouve donc assez facilement ma librairie de CV. Mais, c’était sans compter sur l’oubli de mon mot de passe qui m’est envoyé réinitialisé sur ma messagerie qui utilise ce même mot de passe… Après quelques tours de passe-passe, j’y arrive enfin pour me casser le nez en beauté sur l’incompatibilité Microsoft-Apple! #@!?¢@#?!@!?§¥#ǾΏΣΨ!?

Je déteste être contrainte par la technologie ! Y a pas à dire, on n’est pas aidé… Même pour fermer un document, il faut cliquer de l’autre côté ! Non mais allô quoi 🙁

Comme toujours, j’adapte un minimum mon CV à l’annonce : titre accrocheur, mots clés en gras pour attirer l’attention du recruteur, des verbes d’action pour le rendre dynamique… Je suis satisfaite.

Question subsidiaire : photo or not photo ? Et là, c’est le drame. Partagée je suis, encore une fois !

Moi : « Nicoooooooooooo ? »

Nicolas : « oui ma belle ? »

Moi : « photo or not photo ? »

Nicolas : « photo or not photo? De quoi parles-tu ? »

Moi : « Et mais Nico, faut suivre un peu. Je suis sur mon CV là ! Dois-je mettre ou non une photo sur mon CV ? »

Nicolas : « mais tu es magnifique ma belle, tu ne devrais même pas te poser la question.

Moi : mais ce n’est pas le propos Nico. On parle de mon CV pour trouver mon futur boulot et non pas du prochain défilé Chanel que je n’ai aucune chance de faire, m’enfin ! Bon laisse tomber, j’appelle Isa ».

… :-/

« … Nico Chéri, tu pourrais me passer ton phone s’il te plait ? Je n’ai presque plus batterie … 🙂 »

Moi : « Salut Isa. A ton avis, photo or not photo ? »

Isa : « tu parles de ton CV ? »

Moi : « y’en a au moins une qui suit. Oui c’est ça. Merci Isa »

Isa : « ce n’est pas une obligation Lo. Par contre, si tu décides d’en mettre une il faut qu’elle soit aux normes. En clair, ne nous sort pas la Crazy Lo mais plutôt la version soft et sérieuse comme tu sais si bien l’être quand tu relâches la pression ».

Moi : « Ok merci ma poule. @ plus ! »

Bref, ce n’est pas tout mais il faut que je retourne sur le web … Ah ! Une annonce intéressante : je clique ! 365 personnes ont déjà vu cette offre ! Je n’ai pas une minute à perdre ! Il s’agit d’un poste en Communication-Marketing dans le secteur de l’agroalimentaire.

Mouais BOF… Pas sûre que j’aimerais travailler dans ce genre d’entreprise, mais bon, au moins ce n’est pas trop loin de chez moi et les missions ont l’air d’être à ma portée.

Je prends le temps de préparer ma candidature : CV en corrélation avec les compétences attendues + lettre orientée sur mon irréductible motivation à intégrer cette formidable entreprise à laquelle j’ai beaucoup à apporter.

Quelques bonnes minutes plus tard, je me reconnecte pour poster ce petit bijou de candidature dont je suis assez fière, quand quoi ?! L’offre n’est plus en ligne ! Ok il s’est passé un peu plus d’1 heure depuis, mais quand même, ce n’est juste pas possible ! Une offre d’emploi ne peut quand même pas avoir une si courte durée de vie ?

Nico : « je crois que si justement ça peut arriver quand il y a trop de candidatures, ils suppriment l’offre ».

Moi : merci de ton soutien, c’est tout à fait ce que j’avais besoin d’entendre …

Une candidature de plus qui restera lettre morte avant même d’avoir franchi le seuil de la sphère web. Tout ça pour ça.

Après plusieurs jours passés à décortiquer les alertes mails et les emplois vacants sur Internet, 2 constats :

1. Je finis toujours par tomber sur les mêmes offres

2. Ce sont à 90% des offres de stage

Conclusion : super, j’ai encore de beaux jours devant moi !

Je commence à être blasée… Mon téléphone en mode survie de batterie sonne. Purée c’est ma mère. Je crains le pire !

 

Laura
#HIMMJ

Prochain épisode : A candidature spontanée… réponse standardisée !

Réagissez !

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vérification de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.